Venez observer les habitants du Domaine !

De mémoire d’hommes les daims ont toujours été présents sur le domaine Saint-

Victor.

Un troupeau d’une trentaine de bêtes est réuni sur 6 hectares du domaine.

En allant dans l’observatoire, vous pourrez plus facilement voir ces animaux semi-sauvages originaires de Turquie et d’Iran.

 

Ils ont été introduits en Europe par les Romains à partir de 150 ap. J.C. Principalement utilisé en parc, il existe une population sauvage en Alsace sur la frontière entre les deux départements.

 

Le jardin médiéval

D'inspiration médiéval, le jardin est toujours entouré de murs en pierre. Le jardin est constitué de différents espaces à thèmes:

- Carrés de plantes aux vertus médicinales

- Carrés de plantes tinctoriales (pour la teinture)

- Carrés de plantes aromatiques

- Une haie

- Un jardin des insectes avec un abri pour les accueillir

- Des espaces de jardins avec des légumes d'autrefois et d’aujourd’hui

- Un labyrinthe en charmilles pour les enfants !

- Des fleurs et arbres fruitiers le long des murs

Jardin existant au temps des moines lorsque le Domaine était un prieuré. Les 3000m² de jardin ont été réhabilités en 2012 par la Communauté de Communes de Soulaines selon les plans réalisés par Pieter MATHIEU alors encore stagiaire au CPIE. Le jardin est ouvert à tous pendant les horaires d'ouverture du Domaine Saint Victor.

Les espaces de jardins sont mis à disposition des accueils de loisirs (Soulaines et Morvilliers) mais peuvent aussi l'être pour les écoles avec les animateurs…

 
 

...Le Domaine du passé à nos jours...

L'histoire du domaine remonte au Moyen-Age quand l’abbaye de Montiéramey fonde le prieuré Saint-Victor.  Après la révolution, le domaine est racheté par un bourgeois. Un « château » (une grosse maison bourgeoise) y est construit et le parc est aménagé : une serre, un arboretum, un parc à daims, une rivière anglaise...

Après ces heures de gloire, le domaine est progressivement abandonné. Des aménagements passés, il ne reste que les dépendances du château, l’ossature métallique de la serre, le poulailler et le troupeau de daims. La résidence principale est rachetée dans les années 1980. Elle est démontée pierre par pierre. 

En 1999, Saint-Victor subit de plein fouet la tempête de décembre : 60% du patrimoine boisé est décimé. C’est à cette date que la communauté de communes de Soulaines (CCS), propriétaire des lieux depuis 1998, débute les travaux de réaménagement du domaine.

 

Tout d’abord, les dépendances sont restaurées et transformées pour accueillir les bureaux de la CCS et du CPIE. Puis, des espaces naturels sont recréés au sein du domaine de 27 hectares. Un arboretum est également planté. Un nouvel enclos de 8 hectares et un observatoire sont aménagés pour les daims. Le jardin a été recontruit.

 

Aujourd’hui, le parc est redevenu l’espace chaleureux et accueillant qu’il était au début du XIX ème siècle quand les villageois de Soulaines venaient s’y promener.

Vous pouvez fouiller le bureau 

  • Facebook Social Icon
  • Blogger Icône sociale

© CPIE Sud Champagne

  • Facebook Social Icon
Logo CRESREL blanc.png
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now